Prévention des Risques Psychosociaux

PDF PDF
Bilan

Médiation dans le milieu du travail

La médiation est un processus structuré et confidentiel. Le médiateur crée un environnement qui permet aux personnes de s’exprimer librement et de trouver une solution équitable et durable.

Le médiateur est un tiers au conflit, indépendant et impartial. Il est en charge :

  • d'aider à rétablir un dialogue (la médiation est l'espace de libre parole),
  • d'aider à identifier et clarifier les différents points de tensions,
  • d'aider les parties à rechercher elles-mêmes la solution la plus adaptée,
  • d'aider à déterminer le meilleur moyen de régler rapidement et durablement un conflit.

La médiation peut être mise en oeuvre lors de conflits survenus à l'occasion d'un changement de direction, d'actionnaires, d'un rachat de l'entreprise, d'une restructuration ; lors d'un licenciement ou en cas de divergences d'intérêts, luttes de pouvoir, harcèlement moral, malaises au sein d'une équipe, conflits sociaux...

Le conflit est coûteux pour l'entreprise car il génère démotivation, baisse de productivité. Il est contaminant, dégrade l'ambiance de l'entreprise, entame le dynamisme des collaborateurs et les résultats de tout un service. Il perturbe la bonne marche d'une entreprise, d'un service, d'un département.

Pour en venir à bout, nous vous proposons un processus souple et adaptable, en réponse à une demande concrète des entreprises : la médiation. Elle préserve pour l'avenir les relations entre les parties, gage de pérennité et de prospérité pour l'entreprise. Elle met les parties à l'abri des affrontements conflictuels. C'est un outil d'accompagnement à la gestion et la prévention des conflits.

Notre médiateur est à l'écoute des salariés/parties en situation de conflit. Il dispose d'une connaissance de l'environnement et d'une compréhension du processus de médiation (maitrise de la dimension juridique de la médiation et intégration de la dimension humaine). Il peut arbitrer, accompagner et coordonner une équipe grâce aux réponses que chacun peut apporter face aux problèmes collectifs.

La médiation est un processus de règlement des conflits. Elle obéit à des règles qui lui sont propres et qui sont différentes de l’arbitrage ou du contentieux.

Conflit de groupe

Un médiateur fait une lecture sociale de chaque conflit : il analyse la situation, détermine les enjeux de chacun et apprécie les marges d'initiatives possibles pour avancer et désamorcer les antagonismes. Cet audit, réalisé à la fois individuellement et en groupe, permet de construire un système de management ou les intérêts et visions de chacun motivent et régulent la vie de l'entreprise. Le conciliateur négocie avec vous et vos salariés un « contrat de réussite » propre à votre structure. Les solutions à chaque désaccord doivent émerger des acteurs et non du médiateur. Il aide à trouver des solutions grâce à son analyse fine et vigilante, et permet de mettre en avant les positions et comportements faisant obstacle à la résolution des conflits.

Phase I – Les préalables à la médiation

  • Entretien d'information (déroulement du processus, rôle du médiateur, …) et d'évaluation (faisabilité de la médiation, …),
  • Obtenir l'accord des parties à la médiation,
  • Signature du protocole d'entrée en médiation.

Phase II – Les entretiens individuels

  • Les entretiens individuels avec le médiateur et prise de connaissance des éléments générateurs du conflit,
  • Rappel des règles du jeux de la médiation (Courtoisie, respect du principe de confidentialité, du droit de parole, …).

Phase III – Le Face à Face

  • Toujours en présence du médiateur qui va aider les parties à communiquer,
  • Les parties disposent chacune du même temps de parole et doivent respecter les règles de courtoisie et d'écoute.

Phase IV – Les entretiens séparés des parties

  • Au moment opportun, les parties, avec l'accord du médiateur, peuvent décider d'interrompe un face à face et continuer la médiation par entretiens séparés.

Phase V – la phase de création des options et du choix des solutions

  • C'est une phase importante d'identification et de mise à l'épreuve des options (tout ce qui n'est pas interdit par la loi est possible en médiation).

Phase VI – La mise en place d'un accord

  • La médiation est un processus volontaire. La signature d'un accord n'est pas obligatoire,
  • Si les parties décident de signer un accord, cet accord pourra rester confidentiel ou si elles le désirent celui-ci pourra être homologué par un juge.

 PDF